Exercice d’écriture #5 : l’écriture sous contrainte : réécriture d’une chanson

La réécriture est un exercice courant. Ludique et pédagogique, il guide le fond et permet de s’amuser sur la forme.

La réécriture : hommage ou parodie ?

Il existe plusieurs façon de réécrire un texte. Il n’y en a pas de bonnes ou de mauvaises. Il y a seulement plusieurs façons de faire, en fonction du ton, du propos, de l’objectif, des circonstances. On peut parodier un texte en détournant son propos. On peut écrire son propre texte en gardant l’esprit et le ton de la chanson. Ou on peut carrément virer le texte, garder la mélodie,  y apposer ses propres mots, son propre thème et faire d’une chanson triste une ode à la joie, ou d’une chanson commerciale un texte engagé et enragé.

C’est un exercice d’écriture qui se pratique beaucoup au cours des célébrations familiales (mariages, anniversaires…). Il permet de dire en ces circonstances particulièrement propices ce qu’on n’ose pas dire le reste de l’année. Il offre également de belles émotions, que ce soit une franche rigolade avec des textes comiques, ou une émotion bouleversante avec des textes tendres et poétiques.

En bref, la réécriture est une façon originale et sympathique de faire passer un message.

Stylo plume abandonné sur une partition

Écrire une chanson

La mélodie : une douce camisole

Le reste étant laissé à notre libre appréciation, la mélodie est donc la seule véritable contrainte de cet exercice d’écriture et le rythme imposé par les paroles originales est un carcan dont on se défait difficilement, au risque de dénaturer le rythme de la chanson d’origine et de perdre l’effet escompté. Il est donc important, à la façon des poète⋅sses, de compter ses pieds et d’en avoir peu ou prou le même nombre que le modèle. Par exemple :

Ne me quitte pas” devient “Mais putain, casse-toi” = ça marche.

Allez venez, Milord” devient “Si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre” = ça ne marche pas.

L’exercice d’écriture de la semaine

J’ai pratiqué la réécriture de chanson à plusieurs reprises, avec à chaque fois un plaisir non dissimulé. Britney Spears, le Grand Orchestre du Splendid et sa célèbre Salsa du Démon, Diane Tell… J’ai pris mon pied à varier les thèmes et les univers. La clé de mon plaisir réside, je crois, dans le fait que ces chansons m’ont inspirée à un moment donné et que j’ai eu envie de m’en servir pour m’exprimer. C’est pour cette raison que je ne vais pas imposer, ni même proposer une chanson. Je vous laisse seul⋅e maître⋅sse à bord. Choisissez une chanson et laissez-vous porter par la mélodie, par les mots, par le sens, par ce qui vous touche en elle, et rendez-lui l’hommage vibrant ou la mise au pilori qu’elle mérite.

Merci de votre partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.